Le forum du prix des lycéens Folio

Accueil Forums Discussions générales Avis sur Les Cosmonautes ne font que passer

Se connecter au forum

  • Auteur
    Messages
  • #1521

    Breviere.Isalyne

    Participant

    Bonjour,
    J’ai fini de lire Les Cosmonautes ne font que passer d’Elitza Georguieva il y a peu et je l’ai beaucoup apprécié. Le style de narration est assez spécial notamment avec l’utilisation de la deuxième personne, mais cela permet au lecteur de se plonger plus facilement dans la peau du personnage. De plus, l’intrigue est prenante et les retournements de situations la rendent imprévisible, ce que j’apprécie tout particulièrement.

  • #1522

    Ahegao

    Participant

    Je suis complètement d’accord le livre prends des risques et c’est appréciable !

  • #1524

    Marc-Antoine

    Participant

    J’ai moi aussi beaucoup apprécié Les Cosmonautes ne font que passer, j’ai trouvé le style de narration très spécial: difficile au début mais on s’y habitue rapidement et on en apprécie d’autant plus l’histoire. J’ai trouvé impressionnant la façon de rendre interessant le vie d’une jeune fille qui devient adolescente, ce qui peut paraître banal au premiers abords mais au final si intéressant notamment grâce au contexte historique: avant et après la chute du mur de Berlin.
    On voit la jeune fille grandir tout au long de l’histoire comme nous l’avons tous fait ce qui nous rend encore plus attaché à elle.
    Cette histoire n’a pas vraiment de morale mais la finalité est si banale qu’elle en devient presque unique, c’est cette dernière phrase du livre marquante et un peu émouvante: Tu as grandi. Ce sont tous ces détails qui m’ont fait apprécier l’entièreté de ce livre.

    • #1525

      Ahegao

      Participant

      Gpaslu

  • #1527

    Marieeee

    Participant

    En lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à ce que les conquêtes spatiales soient le thème principal du livre, mais elles ne sont pas approfondies : ce n’est que le rêve que l’héroïne souhaite réaliser. Cependant, on en apprend un peu plus sur le contexte de la guerre froide ce qui est plaisant. L’histoire est facile à comprendre puisque le vocabulaire utilisé est simple, mais peut-être trop facile : je préfère les livres au langage plus recherché. Le style d’écriture, bien qu’original, m’a déplu. On retrouve beaucoup de répétitions qui donnent de l’importance à des détails qui n’en ont pas besoin, l’utilisation de la première personne du singulier est dérangeante puisqu’elle n’est pas commune. Néanmoins, je trouve l’héroïne attachante. Innocente, on évolue avec elle, on en apprend un peu plus sur la vie, notamment sur l’importance de l’amitié, essentielle pour avancer. La gaieté de la protagoniste apporte de l’amusement aux personnes autour d’elle et aux lecteurs malgré l’ambiance du contexte historique qui est assez sombre. Pour ce qui en est de la fin, je la trouve trop ouverte. L’histoire s’arrête sur un élément qui ne marque pas, et qui ne donne pas d’indice sur ce que l’héroïne peut devenir.

  • #1529

    Aubin

    Participant

    Bonjour,
    j’ai lu les cosmonautes ne font que passer d’Elitza Georguieva et j’ai vraiment apprécié le lire. Ce livre nous plonge dans l’univers d’une petit fille communiste, en Bulgarie, fascinée par le premier homme dans l’espace et son Volstok légendaire. Son rêve est de devenir comme lui mais y arrivera t’elle ? S’accrochera t’elle à son rêve ? Nous suivrons cette fillette à travers sa scolarisation mais aussi avec sa famille et ses amis. L’humour d’Elitza Gueorguieva fait rire à coup sûr, et Les cosmonautes ne font que passer est un roman touchant et un peu barré mais en tout cas c’est une jolie découverte.

  • #1530

    Quentin

    Participant

    Bonjour
    j’ai lu les cosmonautes ne font que passer de elitza guorguieva et j’ai trouvé que ce roman mélangeait bien l’aspect comique de l’enfance avec les rêves et les ambitions de l’héroïne ainsi que les Changement causé par la fin de la guerre froide. J’ai aussi aimé que le roman soit raconté à la première personne, par une petite fille de sept ans. Cela permet de bien connaître l’héroïne, ces émotions ainsi que sa vision d’enfant sur ces événements et changements historiques

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez folio sur
les réseaux sociaux

Facebook Instagram Twitter

Retrouvez le groupe facebook
dédié au prix des lycéens

Retrouvez le groupe facebook dédié au prix des lycéens
S’inscrire à la newsletter folio

LE CERCLE DE L’ENSEIGNEMENT
GALLIMARD