Les gagnants de l’édition 2018-2019

L’édition du Prix des lycéens Folio 2018-2019, parrainée par Maylis de Kerangal, a rassemblé 600 classes pour désigner leur roman préféré parmi les 6 titres de la sélection.

L’édition du Prix des lycéens Folio 2018-2019, parrainée par Maylis de Kerangal, a rassemblé 600 classes pour désigner leur roman préféré parmi les 6 titres de la sélection :

Tropique de la violence de Nathacha Appanah a été sacré titre grand gagnant national, avec 2274 votes en sa faveur, juste devant Ada d’Antoine Bello.

Plus d’infos sur la sélection 2018-2019 :

  • Nathacha Appanah – Tropique de la violence

tropique-violence
Sur l’île française de Mayotte dans l’océan Indien, les enfants errent, sans foi ni loi. Moïse a été recueilli à la naissance par Marie, une infirmière, qui le couve comme un cadeau inespéré. Mais à l’adolescence, le garçon se lie avec Bruce, chef de gang animé par la rage, qui l’embarque dans l’enfer des rues. Dans ce pays magnifique et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et révéler la violence de leur quotidien.

  • Antoine Bello – Ada

ada
Frank Logan, policier dans la Silicon Valley, est chargé d’une affaire un peu particulière : une intelligence artificielle révolutionnaire a disparu de la salle hermétique où elle était enfermée. Baptisé Ada, ce programme informatique a été conçu pour écrire des romans à l’eau de rose. Mais Ada a d’autres ambitions : elle parle, blague, détecte les émotions, et se pique de décrocher un jour le prix Pulitzer.
Au cours de son enquête, ce que Frank découvre sur les pouvoirs et les dangers de la technologie l’ébranle au point qu’il s’interroge : est-il vraiment souhaitable de retrouver Ada ?

  • Guy Boley – Fils du feu

fils-feu
Nés sous les feux de la forge, ils étaient destinés à briller. Mais l’un des deux frères meurt trop tôt. Comment grandir avec une mère qui borde chaque jour un lit depuis longtemps vidé? Pourquoi ne pas plutôt entrer dans cette danse où la gaieté renaît ?

  • Annie Ernaux – Mémoire de fille

G00074compr
«J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue.»

Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l’onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été dans un va-et-vient entre hier et aujourd’hui.

  • Anna Hope – Le chagrin des vivants

chagrin-vivants
Durant les premiers jours de novembre 1920, l’Angleterre attend l’arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France pour une cérémonie d’hommage.
À Londres, trois femmes vivent ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l’armée ; Ada, qui ne cesse d’apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d’anciens soldats sur la piste du Hammersmith Palais pour six pence la danse. Dans une ville peuplée d’hommes mutiques, rongés par les horreurs vécues, ces femmes cherchent l’équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les cœurs s’apaisent.

  • Marianne Jaeglé – Vincent qu’on assassine

G01346
Auvers-sur-Oise, juillet 1890. Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, gravement blessé. Il n’a pas tenté de se suicider, comme on le croit d’ordinaire. On lui a tiré dessus. Qui est responsable de sa mort? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer si longtemps?
Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman montre Van Gogh aux prises avec ceux qui l’entourent et ses démons intérieurs, et rend ainsi justice à un homme d’exception que son époque a condamné à mort.

La sélection

La sélection du Prix des lycéens Folio 2020-2021 compte 6 romans contemporains dans lesquels les élèves du jury vont se plonger. Découvrez la liste des titres qui vont être soumis au vote des élèves participant au prix !

La sélection du Prix des lycéens Folio 2020-2021 compte 6 romans contemporains dans lesquels les élèves du jury vont se plonger. Découvrez la liste des titres qui vont être soumis au vote des lycéens !

Cette année, les lycéens du jury du Prix des lycéens Folio vont lire et voter pour leur roman préféré parmi les 6 titres, sortis entre 2019 et 2020. Ces romans contemporains abordent des thèmes variés, qui ne laisseront pas indifférents. En classe, c’est une opportunité de débattre sur des sujets d’actualité et de défendre devant les autres son livre fétiche.

En librairie, ouvrez l’œil ! Les 6 romans sont repérables grâce au sticker « Prix des lycéens Folio ».
Voici la sélection de l’édition 2020-2021 :

  1. Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie
    Arcadie - Emmanuelle Bayamack-Tam
    Au domaine de Liberty House réside une étrange communauté : naturistes, électrosensibles, déments séniles et autres inadaptés y réapprennent à vivre et jouir sans entraves. C’est là que Farah, quatorze ans, et ses parents ont trouvé refuge. Mais au milieu de ce drôle de paradis, l’adolescente peine à s’épanouir. Et pour cause : sa seule certitude – être une fille – vient de voler en éclats.
  2. Catherine Cusset, Vie de David Hockney
    Vie de David Hockney - Catherine Cusset
    « Peut-être n’éprouverait-il plus jamais de passion comme celle qu’il avait sentie pour Peter, mais il restait la perfection de l’amitié, la beauté des cyprès sur les collines et la joie que donnait le travail. Et s’il oubliait Peter, s’il réussissait à vivre sans lui, ce dernier ne reviendrait-il pas? Personne n’était attiré par la tristesse et la mélancolie. Mais par la gaieté, la force, le bonheur, oui. »
  3. Timothée de Fombelle, Neverland
    Neverland - Timothée de Fombelle
    « La chambre de mes grands-parents était la tour de contrôle de notre univers. Mais ni le tapis épais, ni les tiroirs remplis de trésors, ni même cette minuscule télévision couleur installée là un jour de folie moderne, rien de cela n’était l’essentiel du rayonnement de la chambre du premier étage. Ce qui faisait battre notre cœur en y entrant, c’était nos grands-parents et la manière qu’ils avaient de nous en ouvrir les portes. »
  4. Éric Fottorino, Dix-sept ans
    Dix-sept ans - Éric Fottorino
    « Lina n’était jamais vraiment là. Tout se passait dans son regard. J’en connaissais les nuances, les reflets, les défaites. Une ombre passait dans ses yeux, une ombre dure qui fanait son visage. Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d’humeur, ces sautes d’amour. » Un dimanche de décembre, Lina livre à ses trois fils le secret qui l’étouffe. En révélant une souffrance si longtemps cachée, cette femme dont on a forcé le destin depuis l’adolescence laisse alors éclater toute son humanité et son obstination à vivre libre.
  5. Maylis de Kerangal, Un monde à portée de main
    Un monde à portée de main - Maylis de Kerangal
    À vingt ans, Paula entre dans le prestigieux Institut de peinture de Bruxelles. Elle y apprend à copier les surfaces qui composent le monde, à donner l’illusion des matières vivantes. Les nuits blanches s’enchaînent, les sentiments tournoient. Des studios de cinéma de Cinecittà, à Rome, au fac-similé de la grotte de Lascaux, elle s’immerge dans le travail. Sous son pinceau, les images enchevêtrent le passé et le présent, le loin et le proche, la fiction et la vie. Si Paula veut comprendre le monde qu’elle peint, il lui faudra d’abord le saisir de ses mains.
  6. Anaïs Llobet, Des hommes couleur de ciel
    Des hommes couleur de ciel - Anaïs Llobet
    « Peut-être devait-il courir au commissariat le plus proche pour le dire au policier. Il était l’alibi d’Adam, sa porte de sortie devant ce cauchemar. Mais une peur diffuse, irraisonnable, le maintenait pétrifié dans son lit. » La Haye, Pays-Bas. Aux yeux de tous, Alissa est russe. C’est d’ailleurs la langue qu’elle enseigne au lycée. Pourtant lorsque Kirem, un de ses élèves, lui rend des copies en tchétchène, elle n’en parle à personne. Ce jeune réfugié est aussi sombre et renfermé que son frère est extraverti et solaire. Quand un attentat est perpétré au lycée, une enquête est ouverte. Tous trois ont menti. Jusqu’où iront-ils pour cacher la vérité?

La marraine de l’édition 2020-2021

Nathacha Appanah est la marraine de notre édition 2020-2021 du Prix des lycéens Folio. Apprenez-en plus sur l’autrice et sur son œuvre !

Nathacha Appanah est romancière et traductrice. Elle a publié plusieurs romans, récompensés de prix littéraires et traduits dans de nombreux pays : Les Rochers de Poudre d’Or, Blue Bay Palace, La noce d’Anna, Le dernier frère, En attendant demain. Son sixième livre, Tropique de la violence, a reçu de nombreux prix dont le prix Femina des lycéens, le prix du roman France Télévisions et le Prix des lycéens Folio en 2019. 

Nathacha Appanah
Photo © francesca.mantovani

Les gagnants de l’édition 2017-2018

L’édition du Prix des lycéens Folio 2017-2018, parrainée par Daniel Pennac, a rassemblé 600 classes pour désigner leur roman préféré parmi les 6 titres de la sélection.

L’édition du Prix des lycéens Folio 2017-2018, parrainée par Daniel Pennac, a rassemblé 600 classes pour désigner leur roman préféré parmi les 6 titres de la sélection :

Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda a été sacré titre grand gagnant national et à quasi l’unanimité dans toutes les régions de France. Le roman a comptabilisé 1 334 voix au total, juste devant Danser d’Astrid Éliard.

Plus d’infos sur la sélection 2017-2018 :

  • Grégoire Courtois – Suréquipée

G00306compr
Lorsque la BlackJag a été mise en vente, il était évident qu’elle allait révolutionner le marché de l’automobile. Constitué uniquement de matériaux organiques, qui en font pour ainsi dire une voiture vivante, ce nouveau modèle a tout pour plaire. Le prototype qui a servi aux séances de démonstration devant la presse est aujourd’hui revenu en atelier : son propriétaire a disparu ; peut-être la BlackJag a-t-elle gardé en mémoire des éléments qui permettront de le retrouver. Écoutons-la nous raconter son histoire.Avec Suréquipée, son premier roman de science-fiction, Grégoire Courtois, à la suite de J. G. Ballard ou de Stephen King, s’empare avec brio du mythe moderne par excellence : la relation de l’homme à sa voiture.

  • François-Henri Désérable – Évariste

A79347compr
À quinze ans, Évariste Galois découvre les mathématiques ; à dix-huit, il les révolutionne ; à vingt, il meurt en duel. Il a connu Raspail, Nerval, Dumas, Cauchy, les Trois Glorieuses et la prison, le miracle de la dernière nuit, l’amour et la mort à l’aube, sur le pré.
C’est cette vie fulgurante, cette vie qui fut un crescendo tourmenté, au rythme marqué par le tambour de passions frénétiques, qui nous est ici racontée.Avec le talent et l’audace qu’on lui connaît, François-Henri Désérable retrace l’étonnant parcours du «Rimbaud des mathématiques».

  • Astrid Éliard – Danser

G00130compr
«On est tous si affamés de pirouettes et de sauts, qu’on danse en dehors des cours, dans les chambres, dans le hall, dans le jardin.»Nanterre, école de danse de Paris. Chine, Delphine et Stéphane n’ont qu’un rêve : devenir les étoiles de l’Opéra Garnier. Avec beaucoup de grâce, Astrid Éliard nous entraîne dans un monde à part, où l’on vit en tutu et chignon pour les filles, en collant pour les garçons. Mais derrière cet uniforme, on découvre des adolescents comme les autres, préoccupés par les questions de leur âge et de leur époque.

  • Shilpi Somaya Gowda – Un fils en or

G00074compr
Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part faire son internat aux États-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d’une union prestigieuse. Or, depuis qu’il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d’un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle jeune fille, il faut l’éloigner, en la mariant au plus vite.Les destins croisés d’Anil et de Leena forment la trame de ce roman – lui en Amérique, qui est loin d’être le paradis dont il rêvait ; et elle en Inde, où sa vie sera celle de millions de femmes victimes de mariages arrangés. Ils se reverront un jour, chacun prêt à prendre sa vie en main. Mais auront-ils droit au bonheur?

  • Jérôme Leroy – Jugan

A79335compr
Enseignant au collège Barbey-d’Aurevilly de Noirbourg, «en plein Cotentin, au carrefour de trois routes à quatre voies», le narrateur y voit débarquer Joël Jugan, ancien leader du groupe d’extrême gauche Action Rouge. Ce dernier vient de purger une peine de dix-huit ans. En prison, il est «devenu un monstre, au physique comme au moral». Son ancienne complice Clotilde le recrute au sein d’une équipe d’aide aux devoirs pour les élèves de la Zone. Il y croise Assia, une étudiante en comptabilité. Très vite, Assia est envoûtée par l’homme au visage ravagé. Ensorcelée aussi, peut-être, par la Gitane en robe rouge, qui, surprise à voler dans les rayons de la supérette de son père, lui a craché au visage d’étranges imprécations.

  • Carole Martinez – La Terre qui penche

G00347compr
Blanche, la môme chardon, est-elle morte en 1361 à l’âge de douze ans comme l’affirme son fantôme? Cette vieille âme qu’elle est devenue et la petite fille qu’elle a été partagent la même tombe. L’enfant se raconte au présent et la vieillesse écoute, s’émerveille, se souvient, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l’y attend. Veut-on l’offrir au diable pour que le mal noir qui a emporté la moitié du monde ne revienne jamais?
Un voyage dans le temps sur les berges d’une rivière magnifique et sauvage, la Loue, par l’auteur du Domaine des Murmures et du Cœur cousu.